INFOS PRATIQUES : LES VITRES TEINTEES

 

Confort de conduite, intimité, sécurité... autant d'atouts à mettre sur le compte des vitres teintées. Mieux vaut toutefois se renseigner sur les législations qui régissent l'utilisation de ce type d'accessoire, sous peine de se voir sanctionner par les forces de l'ordre.

 

 

Les vitres teintées pour joindre l'utile à l'agréable

La vocation première des vitres teintées est de protéger les occupants de la voiture contre les rayons du soleil. Ce rôle révèle notamment toute son utilité au lever du soleil.

Ces vitres ainsi optimisées sont aussi un garant de confort pour un conducteur en déplacement de nuit. Ses yeux se trouvent alors à l'abri des risques liés à l'éblouissement des phares mal réglés des autres voitures.

Les vitres teintées sont également l'assurance d'une intimité accrue à l'intérieur d'un véhicule. On peut ainsi s'y sentir comme chez soi.

Enfin, et non des moindres, les vitres teintées se voient aussi attribuer le statut d'accessoire de sécurité par excellence dans un cas bien précis. En effet, les carjackers s'assurent le plus souvent qu'il n'y a pas grand monde dans le véhicule avant de passer à l'acte. Les vitres teintées rendent alors cette démarche quasiment impossible. Dans la foulée, pour une sécurité accrue, il est prudent de procéder de manière régulière au contrôle de son véhicule en cherchant le centre le plus proche pour un contrôle technique de sa voiture sur ce site.

Que dit la loi ?

Les législations qui régissent l'utilisation de véhicules sur la voie publique comportent effectivement des clauses relatives aux vitres teintées. La teinte du pare-brise est par exemple interdite. Il y va de la qualité de la visibilité pour le conducteur.

Il est également prohibé de conférer un niveau d'opacité supérieur à 30 % aux vitres latérales. Augmenter ce seuil diminue bien évidemment la vision latérale, ce qui peut provoquer des accidents. Les contrevenants pourraient se voir obliger de remplacer l'intégralité de ces vitres.