Personnalisation: Toledo : Daily Driver 20"

 

toledon cover

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Seat Toledo n’est certes pas la plus prisée dans le monde du tuning parmi les modèles du constructeur Espagnol, mais en matière de personnalisation on peut réaliser des projets sympas.  Chez le constructeur  ibérique,  celle que l’on voit le plus souvent en meeting est, sans nul doute, l’Ibiza.

 

La Toledo, cette berline on aime ou pas, mais il suffit de quelques accessoires bien pensés, des jantes et une teinte qui lui va bien et voila  une voiture, une fois préparée, prête  à jouer les divas des meetings. Le  propriétaire de cette Toledo (Olivier) a 31 ans et cela fait une dizaine d’années qu’il s’est lancé dans le monde du tuning ; il a d’abord fait ses premières armes sur une 309, puis ensuite sur une 205. Cette Seat Toledo, il l’a acquise il y a cinq ans, quelques accessoires y avaient été ajoutés, il la garde dans cette première configuration quelques semaines, puis ne la trouvant pas à son goût, il décide donc de lui apporter sa griffe afin d’avoir un modèle qui lui ressemble et plus adapté à sa personnalité

 

 

Toledo Daily Driver

 

Après une première version il passe à la phase actuelle de cette Toledo . Voila donc le récit d’une transformation réussie  : bien vite il remplace les phares par un modèle Devil Eyes, suite à cela, il passe à la phase « ce qui ne me plait plus je l’enlève », autrement dit la phase lissage, et là l’antenne, les poignées de portes sauf celles de l’avant, emplacement de plaques ... les bas de caisse et le pare-chocs arrière -un modèle qui vient de chez Rieger- subissent le même sort ; au passage la plaque d’immatriculation  à l’arrière est changée de position, elle se situe maintenant au centre de l’auto encadrée par les sorties d’échappement. Le bouclier avant est remplacé par un modèle Cupra « R »(OEM), un aileron de chez FXR.Corps est installé sur le coffre et la rampe des feux est teintée. Des rétroviseurs Evolution  sont installés en lieux et place des précédents. Ensuite la caisse passe par la case peinture, elle est peinte en blanc et le toit et les rétros en noir, les deux teintes sont trouvées dans le nuancier  Audi. Suite à  la mise en peinture, un Covering carbone est installé entre les ouvrants. Puis afin de relever la couleur blanche, quelques touches de pint-stripping ; Olivier nous a confié que cette dernière opération lui a pris neuf heures. La Seat est posée ensuite sur des jantes Audi A8 en 20 pouces chaussées de pneus Falken en 225x3020 ; pour rehausser la jante, le centre est en autruche blanc. Afin de pouvoir jouer avec la hauteur de caisse, le propriétaire installe une  suspension pneumatique  avant et arrière indépendants  avec gestion électronique Nibletec

Toledo Daily Driver

Le moteur : un TDI 110, reçoit aussi sa petite touche de personnalisation, le cache moteur est recouvert d’autruche blanc, un système RHP y trouve sa place, on y trouve aussi une barre anti-rapprochement et le bouchon de remplissage d’huile est peint en prune. Enfin, histoire de laisser s’exprimer les chevaux, une ligne complète en inox se terminant par un duplex sur mesure vient compléter la partie mécanique.

L’intérieur est tourné vers le «luxe et le raffinement», où le cuir est bien présent,  les soufflets de frein à main et de levier de vitesse sont en cuir d’autruche blanc, les sièges en cuir proviennent d’une AUDI  S3 avec réglage électrique, on peut encore ajouter à cela un pédalier d’Audi TT, un volant Isotta et le bas du tableau de bord est peint ton caisse. Afin de personnaliser encore un peu plus l’intérieur, un accoudoir a été fabriqué puis installé à l’arrière celui-ci est recouvert de cuir  et une bouteille de cognac y est incrustée, les verres, quant à eux pour la dégustation (avec modération), sont installés au plafond qui lui est recouvert de cuir d’autruche noir. De plus, afin  d’accueillir  ses invités dignement,  des cigares Cubain et des coussins matelassés recouverts de cuir d’autruche les attendent

 

RETROUVEZ L'ALBUM PHOTOS : TOLEDO DAYLI DRIVER 20"

 

Toledo Daily Driver

Côté son ce n’est certes pas une sono digne des  plus grandes boîtes de la planète IBIZA, mais de quoi rouler et passer de bonnes journées avec suffisamment de musique dans les oreilles. La sono se compose de : un kit éclaté Access de chez Focal en 16,5, un kit éclaté en 13, CVX  Focal  sur la plage arrière une doublette Access elliptique  du même fournisseur  alimentée par un ampli  Toxix TX 400, et, pour terminer la source, un  Pioneer 5300 DVD à écran rétractable.

Olivier  est fier de pouvoir cruiser à bord de son  Daily driver (école, vacances...), il ne se déplace jamais sans elle. Une voiture  qui, au départ ne paye pas de mine, et qui, avec de la patiente et  quelques  pièces bien pensées, en font un véhicule qui ne laisse pas de bois.

Toledo Daily Driver